Lac de Guerlédan. Alain Cadec confirme le projet de parc d’attraction


  • Un projet ambitieux autour de la base du lac de Guerlédan.
    Un projet ambitieux autour de la base du lac de Guerlédan. | DAVID ADEMAS

Ouest-France

Dans un entretien accordé à Ouest-France, Alain Cadec, président du Département des Côtes-d’Armor, annonce un projet ambitieux autour de la base de Guerlédan. Avec un investissement de 4 à 5 millions d’euros à la clef.

Le projet de parc d’attractions autour de la base du lac de Guerlédan se confirme. Dans un entretien accordé à Ouest-France, le président du Département, Alain Cadec, annonce qu’il présentera ce projet aux alentours du mois de décembre prochain. Confirmant ainsi une information dévoilée par Ouest-France en juillet dernier.

« Nous devons être ambitieux pour rendre le Centre-Bretagne encore plus attractif, estime Alain Cadec. Notre investissement s’élèvera à quatre ou cinq millions d’euros. Il faut absolument redynamiser cette base. Elle coûte de l’argent. Elle a été mal pensée. »

Le projet aura l’ambition d’être le premier équipement du genre en Bretagne. Conjointement mené par le conseil départemental des Côtes-d’Armor et Loudéac Communauté Bretagne Centre, principaux financeurs, le projet devrait s’articuler autour de la mise en place d’activités sportives originales et ludiques. Water jump sur le lac, toboggan aquatique de 80 mètres, tyroliennes, etc.

Publicités

La sécheresse change les règles de navigation en Loire Atlantique


 

  • À compter du samedi 1er avril 2017, les règles applicables à tous les plaisanciers entre Saint-Nicolas-de-Redon et Nort-sur-Erdre changent.
    À compter du samedi 1er avril 2017, les règles applicables à tous les plaisanciers entre Saint-Nicolas-de-Redon et Nort-sur-Erdre changent. | Archives Ouest-France

Le canal de Nantes à Brest, pour sa portion située en Loire-Atlantique, sera ouvert à la navigation des bateaux de plaisance à partir du samedi 1er avril 2017. Cette ouverture, plus tardive que les années précédentes à cause de la sécheresse, s’effectuera dans des conditions particulières.

La Loire-Atlantique est touchée par une sécheresse importante en raison d’un déficit de pluie depuis plus de dix mois. Ce manque d’eau chronique provoque un remplissage insuffisant des bassins réservoirs qui alimentent le canal de Nantes à Brest, dont le lac de Vioreau, au nord du département, principale ressource d’alimentation du canal.

Regrouper les passages pour économiser l’eau

Chaque année, le canal de Nantes de Brest est fréquenté par environ un millier de bateaux de tourisme. À chaque passage, 400 m3 d’eau sont consommés. Afin d’économiser les stocks d’eau et permettre la navigation tout au long de la saison estivale, le Département met en place des règles de navigation exceptionnelles à compter du samedi 1er avril 2017. Il s’agit surtout de limiter l’ouverture des écluses en regroupant plusieurs bateaux à chaque passage.

Nouvelles règles à compter du samedi 1er avril

À compter du samedi 1er avril 2017, les règles applicables à tous les plaisanciers entre Saint-Nicolas-de-Redon (Ille-et-Vilaine) et Nort-sur-Erdre (Loire-Atlantique) sont les suivantes :

=> Les bateaux se regroupent pour franchir les écluses collectivement.

=> Les horaires d’éclusages sont de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 19 h. En dehors de ces horaires, le passage des écluses est interdit.

=> Le franchissement des écluses est assuré en présence systématique d’un éclusier. Le libre-service d’écluse n’est pas autorisé et les écluses sont fermées.

=> En plus des pontons d’attente d’éclusage, des zones d’attente sont aménagées en amont et aval des écluses.

=> Les plaisanciers doivent indiquer, en amont, leur intention de passage de l’écluse en contactant : en semaine, au plus tard à 16 h la veille de la navigation ; jusqu’au vendredi midi pour les week-ends, le 02 40 79 47 56 ; le week-end, le 06 48 66 40 70.

=> Le temps maximum d’attente est estimé à 30 minutes (mais peut aller jusqu’à

Canal de Nantes à Brest : qui veut animer deux maisons éclusières


 

  • Le Département lance un appel à projets pour animer la maison éclusière de Cramezeul à Nort-sur-Erdre.
    Le Département lance un appel à projets pour animer la maison éclusière de Cramezeul à Nort-sur-Erdre. | Ouest-France

Le Département de Loire-Atlantique lance un appel à projets pour animer deux maisons éclusières, sur le canal de Nantes à Brest. Il s’agit de celles de Cramezeul, à Nort-sur-Erdre, et La Touche à Guenroüet.

Propriétaire et gestionnaire du canal de Nantes à Brest, dans sa portion de Nantes à Saint-Nicolas-de-Redon, et de seize maisons éclusières, le Département de Loire-Atlantique souhaite développer son attractivité touristique.

Actuellement, dix maisons éclusières sont occupées par des éclusiers en activité. Deux maisons éclusières ont déjà été mises à disposition de porteurs de projets et accueillent, depuis l’été 2016, des lieux d’hébergements et offrent des services aux touristes en itinérance.

Afin de poursuivre la valorisation de cette voie d’eau, le Département lance un deuxième appel à projets pour animer deux autres maisons éclusières : celle de Cramezeul à Nort-sur-Erdre et celle de La Touche à Guenroüet.

Café, restaurant, guinguette, hébergement, activités sportives, de loisirs, artisanales ou culturelles, activités pédagogiques autant d’idées à développer pour faire vivre les rives du canal.

Les dossiers sont à transmettre jusqu’au 7 septembre.

Port-Launay. La maquette de la barge de l’Aulne dévoilée


C’est dans son bar Ty Mad de Port-Launay que Gaby Maot, président des Voiles de l’Aulne, et de ses adhérents, a dévoilé la belle maquette de la barge de l’Aulne

Source : Port-Launay. La maquette de la barge de l’Aulne dévoilée

Une médaille de la Ville à l’association du Canal


Lors de la cérémonie des voeux de dimanche, le maire, Hervé Le Lu, et Josette Coz, adjointe en charge des associations, ont mis en avant la richesse de la

Source : Une médaille de la Ville à l’association du Canal

Lac de Guerlédan. La sécheresse attire les curieux – Lac de Guerlédan – LeTelegramme.fr


 

Depuis plus de six mois, le niveau du lac de Guerlédan baisse à cause du manque de pluie. Actuellement, un creux de sept mètres est constaté au barrage.

Source : Lac de Guerlédan. La sécheresse attire les curieux – Lac de Guerlédan – LeTelegramme.fr

Durant les vacances, une petite visite du Victor, ça vous tente ?


S’il y en a un qui a eu de la chance, c’est bien Victor ! Un vieux chaland, l’un des derniers vestiges de la batellerie sur le canal de Nantes à Brest

Source : Durant les vacances, une petite visite du Victor, ça vous tente ?